Sutra de Mahashri

Autres

GYA KAR KÉ DOU MAHA SHRI SOUTRA
En Sanskrit : sutra de Mahashri


PEU KÉ DOU PEL TCHEN MEU DO
En Tibétain : sutra de la Dame de grande gloire, Palchenmo.


SANG GYÉ DANG DJANG TCHOUP SEM PA T’AM TCHÉ LA TCHAK T’SEL LO
Hommage à tous les Bouddhas et Bodhisattvas.


DI KÉ DAG KI T’EU PA DU TCHIK NA
Ainsi ai-je une fois entendu :


TCHOM DEN DÉ DÉ OUA TCHEN NA SHOUG SO
Le Baghavan se tenait dans le champ de félicité de Sukhavati.


DÉ NÉ DJANG TCHOUP SEM PA SEM PA TCHEN PO P’AG PA TCHEN RÉ ZIG OUANG TCHOUK
Lors, le Bodhisattava, le grand Bodhisattva, le sublime Seigneur Avalokiteshvara


TCHOM DEN DÉ KA LA OUA DER SONG TÉ TCHIN NÉ
Rejoignit le lieu où se trouvait le Bhagavan,


TCHOM DEN DÉ KYI SHAP LA GO OUEU TCHAK TSEL TÉ
Se prosterna devant le Bhagavan en touchant ses pieds de la tête


LEN SOUM KOR OUA TCHÉ NÉ TCHOK TCHIK TOU DOUG GO
Et, après l’avoir circumambulé trois fois, s’installa dans un coin.


DÉ NÉ TCHOM DEN DÉ KYI PEL TCHEN MO LA ZIG NÉ
Alors, le Bhagavan regarda Mahashri puis eut ces mots


P’AK PA TCHEN RÉ ZIG OUANG TCHOUK LA DI KÉ TCHÉ KA TSEL TO
À l’adresse du sublime Seigneur Avalokiteshvara :


GUÉ LONG NGAM GUÉ LONG MAAM GUÉ NYEN NAM
Qu’un moine pleinement ordonné, une moniale pleinement ordonnée, un pratiquant laïc,


GUÉ NYEN MA GANG YANG ROUNG OUÉ PEL TCHEN MEU MING TCHOU NYI PO SHÉ PA DANG
Une pratiquante laïque ou toute autre personne idoine connaisse, détienne, lise,


TCHANG OUA DANG LOK PA DANG DRI OUA DANG
Écrive ou demande d’écrire les douze noms de Mahashri,


DRIL DJOUK PA DÉ NI UL OUA BOR TÉ TCHOUK POR GYOUR RO
Cela effacera sa pauvreté et la rendra riche.


DÉ NÉ K’OR DU PA T’AM TCHÉ KYI DÉ TAR GYOUR TCHIK TCHÉ KUN NÉ SEUL TO
Alors, toute l’assemblée entourant le Bhagavan pria : « Qu’il en soit ainsi ! »


DÉ NÉ TCHOM DEN DÉ KYI PEL TCHEN MEU TS’EN TCHOU NYI PO KA TSEL OUA
Puis, le Bhagavan prononça les douze noms de Mahashri :


PEL DEN MA PEL TRI MA
Dame de gloire Dame d’auspicieuse gloire


PÉ MAI THRENG OUA TCHEN NOR GYI DAK MO
Dame à la guirlande de lotus Maîtresse des richesses


KAR MO DRAK PA TCHEN MO
Dame blanche Dame illustre


PÉMAI TCHEN TCHÉ PA MO
Yeux de lotus Créatrice


EU TCHEN MO ZÉ DJIN MA
Dame de grande lumière Dispensatrice de nourriture


RINE PO TCHÉ RAB DJIN MO PEL TCHEN MO
Éminente dispensatrice de joyaux Dame de grande gloire



Mantra contenant les douze noms :


SAYAD YATHED NA DJINI GRINI SARWA ARTHA SADHANI SHASHINA ALAGSHI MANA


NASHAYA SIDDHANATOU MANTRAPADÉ SVAHA OM VIGOUNI PARAMA SOUBHAGUÉ SVAHA



GANG LA LA SHIG DU SOUM DOU DEUN PAR TCHÉ NA MI T’UN PAI TCHOK T’AM TCHÉ LÉ GYAL OUAR GYOUR RO
« Quiconque le récitera trois fois triomphera de tous les facteurs de discordance,


KEL PA ZANG PO DANG DEN PAR GYOUR RO
Sera doué d’une bonne fortune


DJOR OUA ZÉ MI SHÉ PA DANG DEN PAR GYOUR RO
Et d’une prospérité inépuisable.


DÉ LA T’AM TCHÉ KYI POU TA BU DOU SHÉ KYÉ DÉ GA OUAR GYOUR SHING DJI TAR GO OUA SHIN TCHÉ PAR GYOUR RO
Également, tous considèreront cette personne comme leur propre enfant, l’apprécieront et feront ce qu’elle leur demande.


TAK TOU GYUN MI TCHÉ PAR LAK NA
En lisant continûment [ce sutra],


TSANG PÉ DRAK SHUL GYI LÉ TCHÉ KYANG MI TS’OUK LA
On ne sera atteint par rien, pas même par une action terrible de Brahma,


SANG GYÉ MANG PO LA NYEN KOUR TCHÉ PAR GYOUR RO
Et on honorera de nombreux bouddhas ».


TCHOM DEN DÉ KYI DÉ KÉ TCHÉ KA TSEL NÉ
Ainsi parla le Bhagavan.


DJANG TCHOUP SEM PA SEM PA TCHEN PO P’AK PA TCHEN RÉ ZIG OUANG TCHOUK YI RANG TÉ
Alors, le Bodhisattva, le grand Bodhisattva, le sublime Seigneur Avalokiteshvara fut réjoui


TCHOM DEN DÉ KYI SOUNG PA LA NGEUN PAR TEU DO
Et loua ouvertement le discours du Bhagavan.


PEL TCHEN MEU DO DZOG SO
Ainsi se termine le sutra de Mahashri.



Sutra de Mahashri

En Sanskrit : sutra de Mahashri

En Tibétain : sutra de la Dame de grande gloire, Palchenmo.


Hommage à tous les Bouddhas et Bodhisattvas.


Ainsi ai-je une fois entendu : Le Baghavan se tenait dans le champ de félicité de Sukhavati. Lors, le Bodhisattava, le grand Bodhisattva, le sublime Seigneur Avalokiteshvara rejoignit le lieu où se trouvait le Bhagavan, se prosterna devant le Bhagavan en touchant ses pieds de la tête et, après l’avoir circumambulé trois fois, s’installa dans un coin. Alors, le Bhagavan regarda Mahashri puis eut ces mots à l’adresse du sublime Seigneur Avalokiteshvara :


Qu’un moine pleinement ordonné, une moniale pleinement ordonnée, un pratiquant laïc, une pratiquante laïque ou toute autre personne idoine connaisse, détienne, lise, écrive ou demande d’écrire les douze noms de Mahashri, cela effacera sa pauvreté et la rendra riche. Alors, toute l’assemblée entourant le Bhagavan pria : « Qu’il en soit ainsi ! »


Puis, le Bhagavan prononça les douze noms de Mahashri :


Dame de gloire Dame d’auspicieuse gloire
Dame à la guirlande de lotus Maîtresse des richesses
Dame blanche Dame illustre
Yeux de lotus Créatrice
Dame de grande lumière Dispensatrice de nourriture
Éminente dispensatrice de joyaux Dame de grande gloire



Mantra contenant les douze noms :

SAYAD YATHED NA DJINI GRINI SARWA ARTHA SADHANI SHASHINA ALAGSHI MANA

NASHAYA SIDDHANATOU MANTRAPADÉ SVAHA OM VIGOUNI PARAMA SOUBHAGUÉ SVAHA



« Quiconque le récitera trois fois triomphera de tous les facteurs de discordance, sera doué d’une bonne fortune et d’une prospérité inépuisable. Également, tous considèreront cette personne comme leur propre enfant, l’apprécieront et feront ce qu’elle leur demande. En lisant continûment [ce sutra], on ne sera atteint par rien, pas même par une action terrible de Brahma, et on honorera de nombreux bouddhas ».


Ainsi parla le Bhagavan.


Alors, le Bodhisattva, le grand Bodhisattva, le sublime Seigneur Avalokiteshvara fut réjoui et loua ouvertement le discours du Bhagavan.


Ainsi se termine le sutra de Mahashri.


Traduit du tibétain par Tsering Thondup