Prière d'aspiration pour protéger la Terre

par
Dudjom Yangsi Rinpoché

Dudjom Yangsi Rinpoché

Hommage au maître spirituel des sages et des dieux,
À celui dont l’esprit éveillé a renoncé à l’égarement de nombreux éons auparavant,
À celui qui aime intensément les êtres vivants avec tendresse et compassion
Et qui a atteint le suprême niveau d’accomplissement par la voie directe !


Ô maître compatissant,
Vous qui avez rendu manifeste l’état naturel de tout le connaissable
Par la prime sagesse qui perçoit sans obscurcissement ni corruption
Et qui enseigne habilement l’agencement des phénomènes interdépendants,
Tournez votre esprit réalisé vers cette époque-ci !


Maintenant que les éléments matériels de ce monde et de ses habitants ont dégénéré
Du fait des mauvaises habitudes nées de la convoitise et de l’aversion liées à la prospérité mondaine,
Et à travers l’émission de différentes substances chimiques produites par l’être humain,
Le temps est venu pour vous de nous aimer davantage encore avec compassion !


En ce point de jonction où le monde et ses habitants sont près de disparaître,
Où les formes de vie, les montagnes neigeuses et les continents sont dégradés
Par l’extraction et le pillage des ressources premières,
Par les émanations polluantes de certaines technologies de la génération de l’électricité
Et par différentes maladies contagieuses qui nuisent aux êtres vivants,
C’est avec une fervente dévotion que nous adressons cette prière
Au Seigneur Né-du-lac, unique refuge de cette époque dégénérée,
À Avalokiteshvara, le plus sublime être compatissant,
À Tara, la Mère des Vainqueurs qui protège des huit types de peurs,
À l’océan des représentants des Trois Racines et aux protecteurs assermentés :
N’abjurez pas vos promesses compatissantes pour nous protéger
De la dissonance, de la dégradation et de tout
Ce qui est généré par le fait de s’engager dans les actions négatives !


Accordez-nous votre grâce afin que le monde puisse jouir glorieusement de la paix et du bonheur
Et que les êtres vivants puissent promptement et sans obstacle
Réaliser, exactement comme ils le souhaitent, toutes leurs aspirations en harmonie avec la doctrine sacrée !


Cette prière d’aspiration a été composée le 26 mars 2007 par moi-même, Sangyé Péma Shépa, celui à qui a été donné le nom de Dudjom Tulkou, en réponse à la requête insistante de Mönlam Gyatso (Dr John Stanley) un scientifique irlandais qui fut un authentique étudiant du précédent Kyabjé Dudjom Rinpoché.


Traduit de l’anglais par Jean-François Buliard (Tsering Thondup)