Le doux son de la joie parfaite : Eloges de la Déesse Sarasvati

Eloges de la Déesse Sarasvati
par Jamyang Khyentse Chökyi Lodrö

Jamyang Khyentsé Chökyi Lodrö

Hrih ! Fille de l'esprit de Brahma
Apparue du grand lac de la délectation,
Avec votre visage aussi pur et blanc que la lune -
Déesse Sarasvati, à vous je rends hommage !


Trésor infini des mots secrets des Vedas,
Et de la vaste collection du Dharma du Bouddha,
Ayant atteint la fin de la voie de l'inexistence de la mort -
Glorieuse Dame des mélodies, Devant vous je me prosterne avec dévotion !


Serrant un luth 'tamboura' dans vos mains,
Et jouant doucement avec la pointe de vos doigts.
A vous qui captivez les esprits de tous, à la fois au delà
Et en même temps à l'intérieur de se royaume mondain, je me prosterne !


En vérité vous êtes la Perfection de Sagesse elle-même,
Déjà vous apparaissez sous la forme d'une déesse,
Une manifestation merveilleuse et inconcevable,
Grande Dame qui avez maîtrisez les dix bhumis, devant vous je me prosterne !


A tous les bouddhas qui vous regardent avec leur amour,
Et vous observe avec leurs yeux de sagesse,
Vous offrez les grands cadeaux comme le nuage de l'union de félicité,
A vous, la grande mère de joie, respectueusement je me prosterne !


Lorsque vous pénétrez les gorges et les cœurs des intelligents,
A ce moment précis, ils se retrouvent transformés,
Et sont faits puissants maîtres de la parole -
A vous, transmetteuse de la suprême intelligence, j'offre une prière !


Grâce aux bénédictions à vous prier de cette façon,
Puissiez vous pénétrer la voie lactée de mon esprit dévot,
Et accordez moi la brillante lumière de la sagesse,
Entière avec le savoir en deux parties, Je prie !


Grâce aux ravissements de Sarasvati quand elle joue à ma gorge,
Puis je atteindre la force de la maîtrise de la parole,
Et mes mots attirent et enchantent les cultivés,
Tel le goût du plus doux des nectars, apportant le plaisir à leurs esprits.


om pitsu pitsu prajna vargani


dzala dzala medhi vargani


dhiri dhiri buddhi vargani svaha


Récitez cela et votre intelligence augmentera.


En réponse à la demande de Samten Tulku Rinpcohé, le neveu du noble Palpung Situ Rinpoché, donné en même temps qu'une écharpe de soie, Moi, Chökyi Lodrö, connu aussi sous le nom de Jampal Gawé Gochar, j'ai écris ceci dans le joyeux bosquet ravissant le Déesse Sarasvati au Monastère de Palpung.


Siddhirastu !


Traduit de l'anglais par Sönam Gyaltsen