Conseils aux Disciples

par Kathog Rigzin Péma Wangchen Rinpoché

Kathog Rigzin Péma Wangchen Rinpoché

Namo Gourou - hommage au maître.

Par les prières d’aspiration et le karma des vies passées, vous êtes liés au maître et à travers l’étude et les enseignements ainsi que les différentes initiations, transmissions et instructions, une amitié partagée existe maintenant. Avec affection, vous exprimez encore et encore l’espoir que l’on puisse se revoir rapidement et, pour cela, je vous remercie du fond du cœur.

En considérant également que je possède les caractéristiques d’un maître excellent, à l’exemple de la dent de chien devenue une relique (1), il est certain que vous en obtiendrez bénédictions et bienfaits.

Pour devenir un bon pratiquant, un bon fonds est nécessaire. Cela consiste à posséder droiture et franchise, confiance, respect et souci du bien commun.

Pour résumer, préservez totalement la discipline qui consiste à rejeter les dix non-vertus (2). À cette fin, le matin, récapitulez une fois ces dix non-vertus et prenez la ferme résolution de ne plus les commettre à partir d’aujourd’hui. Au moment de vous coucher, faites le point pour savoir si vous avez ou non transgressé votre promesse et, si tel est le cas, confessez-le.

Comme soutien, récitez régulièrement l’entraînement de l’esprit en huit stances et les trente-sept pratiques des bodhisattvas.

À partir du moment où vous êtes bouddhiste, n’oubliez jamais de prendre refuge et de vous prosterner au réveil. Si vous pratiquez quotidiennement, afin de pacifier les obstacles à votre vie et à votre pratique, vous devez notamment réciter la prière en sept vers à Gourou Rinpoché, Tara et les Cent syllabes (3), en fonction du temps dont vous disposez.

En agissant ainsi, il sera facile de préserver une éthique pure et des pensées empreintes de vertu ainsi qu’une vie et une pratique dénuées d’obstacles. Cela ne fait aucun doute. En conséquence, je vous demande de garder cela à l’esprit.

Quelle que soit la tradition spirituelle ou quel que soit le maître d’autrui, il est très important de ne pas les dénigrer mais de cultiver la vision pure. Toutefois, alors même que l’on ne connaît rien de la vue philosophique, de la méditation et de la conduite de sa propre tradition, si l’on cherche constamment à connaître celles des autres en prenant prétexte de la vision pure ou de l’absence de sectarisme, on risque fort de ne rien assimiler, ni de sa tradition ni de celle des autres, à l’image d’une tête de yak greffée sur un corps d’homme.

Comme il est difficile pour celui qui ne s’enracine pas dans une tradition spirituelle, de parvenir à une conviction personnelle en cette vie, au moment de la mort ou dans le bardo, bâtissez sans erreur de solides fondations et comprenez de la même façon les étapes à respecter dans tout apprentissage.

Pour ma part également, quoi que ce soit que j’entreprenne (liturgie quotidienne, fabrication de supports sacrés, méditation, etc.), j’émets continûment le souhait que la chance accompagne tous mes disciples du monde entier, que leurs vœux vertueux s’accomplissent et que nous nous retrouvions tous ensemble dans la vie prochaine devant Gourou Padma (4) au sein du champ pur de la félicité. Aussi, cultivez la joie !

Avec mes meilleurs souhaits pour la nouvelle année. Tashi Delek !


Écrit par Kathog Rigzin Chenpo au centre de retraites de Taiwan, en l’année du Chien de feu (2007), le quinzième jour du douzième mois tibétain.



1- L’histoire raconte qu’une vieille femme avait pris une dent de chien pour une dent du Bouddha et en avait obtenu la même bénédiction qu’une véritable relique de l’Éveillé, par la seule force de sa dévotion. (retour)

2- On distingue trois non-vertus du corps (meurtre, vol, inconduite sexuelle), quatre non-vertus de la parole (mensonges, propos créant la discorde, paroles dures, bavardages inutiles) et trois non-vertus de l’esprit (malveillance, convoitise, vues erronées). (retour)

3- Mantra en cent syllabes de Vajrasattva. (retour)

4- Gourou Rinpoché ou Padmasambhava. (retour)


traduit du tibétain par Jean-François Buliard (Tsering Thondup)