Chant de Festin

Kunkhyen Jigmey Lingpa

Jigmey Lingpa

Sur l'arbre des accomplissements du karma lié aux meilleurs voeux
Le jeune paon de l'Inde orientale s'est posé.
Tournez votre queue parasol pour faire face aux enseignements sacrés
Afin que nous, enfants, puissions aussi atterrir sur le voie de la libération.


Sur le chariot du mérite de la Reine du Printemps
La voix mélodieuse du coucou est arrivé de la jungle du Bhoutan méridional.
De son chant plus doux que la flute des vierges célestes,
Nous recevons l'augure prometteuse d'une joyeuse saison d'été.


Frères et compagnons vajra, ici assemblés par un harmonieux karma et des vœux,
Notre maitre est présent et arrivé à l'union du Dharma.
Pendant cette fête où nous buvons le nectar de la maturation et de la libération,
J'ai la tâche spéciale de chanter un chant de joie.


Grâce à l'accumulation de la grande félicité inébranlable,
nous percevons la face du yidam et du gourou même sans méditation,
Ainsi demandons le siddhi de l'atteinte du corps d'arc en ciel du dharmakaya,
grâce au véhicule de la clarté lumineuse, le cœur de l'essence de la mère des dakinis.