Mipham

Mipham

Texte Disponible:

L'épée de Prajna du Véritable Sens Parfait


Biographie

Mipham Rinpoché naquit dans la région de Derge au Tibet Oriental. À l'âge de quinze ans, il entreprit une retraite intensive de Manjushri de dix-huit mois. Il confia par la suite à quelques uns de ses disciples que depuis lors il était capable de comprendre tout texte qu'il lisait. Patrul Rinpoché lui enseigna le célèbre neuvième chapitre du Bodhicharyavatara, 'La Sagesse', et confirma lui-même qu'après seulement cinq jours d'enseignements, Mipham Rinpoché avait complètement maîtrisé et les mots et le sens du texte. Mipham Rinpoché reçut et maîtrisa aussi d'innombrables enseignements et transmissions de Jamyang Khyentsé Wangpo et Jamgön Kongtrul, et de maîtres de toutes les traditions de tout le Tibet. Il prit toujours à coeur le célèbre conseil de Je Tsongkhapa, que les enseignements devraient être considérés en premier lieu comme des guides pratiques de vie et non comme des spéculations intellectuelles. Mipham Rinpoché eut un impact considérable en réveillant un profond respect et intérêt dans les enseignements Nyingma et Dzogchen. Sa contribution à la tradition Rimé est inestimable.


Peu avant de mourir, il dit à son assistant Lama Ösel : « De nos jours, si l'on dit la vérité, personne n'écoute ; si l'on ment, tout le monde pense que c'est la vérité. Je n'ai jamais dit cela avant : je ne suis pas une personne ordinaire ; je suis un bodhisattva qui a reprit naissance par choix. La souffrance expérimentée par ce corps est seulement le résidu du karma ; mais à partir de maintenant je n'aurai jamais plus à faire l'expérience d'obscurcissements karmiques. ... Maintenant, dans cette dernière époque, les barbares de l'autre côté des frontières sont proches de détruire les enseignements. [Alors] il est inutile que je renaisse ici... Je n'ai aucune raison de renaître encore dans des domaines impurs. »


Ses principaux disciples furent le grand Shechen Gyaltsap Rinpoché, et son assistant et secrétaire, Lama Ösel. Ses autres proches disciples inclurent de nombreux grands lamas de cette époque : Katok Chökyi Gyatso, Shechen Rabjam Rinpoche, Tertön Sogya, et le troisième Dodrupchen Jikmé Tenpé Nyinma, le cinquième Dzogchen Rinpoché Adzom Drukpa, et beaucoup d'autres. Il bénit aussi et donna des transmissions au jeune Dilgo Khyentsé Rinpoché, auquel il donna le nom de 'Mangala Shri Bhuti.'


Mipham étaita été un écrivain prolifique ; trois-cent-vingt-deux de ces travaux du Dharma nous sont parvenus. En dehors de ceux-ci, il composa plus de trente-cinq livres sur des sujets variés comme la médecine, la poésie, la logique, la cosmologie, l'astrologie, la divination, l'alchimie, la peinture, la sculpture et l'ingénierie. Il est dit qu'une fois il conçut et construisit une machine volante, et qu'il la démonta vite, disant que de telles choses n'étaient que distractions.


Bibliographie :

- Le Flambeau de la Certitude

- L'Essence de la Claire Lumière

- La Gemme Ketaka

- Khenjuk

- La Lampe qui Dissipe les Ténèbres

- Söllo Chenmo

- L'Épée de sagesse qui Établit la Réalité Complètement

- Le Rugissement du Lion : un Commentaire du Sugatagarbha

- Les Transmissions Orales qui Réjouissent le Coeur des Rois du Dharma

- Wangdü

- La Roue de la Méditation Analytique

- Le Lotus Blanc : Une Explication des la Prière en Sept Lignes de Gourou Padmasambhava

- Paroles pour Réjouir mon Maître Manjughosha


(source: Rigpa Shedra - Traduit par Pháp Thân )