3ème Gyalwang Karmapa

3ème Gyalwang Karmapa

Texte Disponible:

Payer de retour la bonté de ma mère


Biographie

Rangjung Dorje est né à Dingri Langkor au Tibet. À l'âge de 3 ans, il aurait fait apparaître une coiffe noire et annoncé qu'il était le Karmapa, et mis en garde ses camarades d'enfance contre la complaisance dans la mondanité. À 5 ans, il se rendit chez Drubtob Urgyenpa, qui aurait rêvé de la visite cet enfant la nuit précédente et pensait qu'il était la réincarnation du 2e Karmapa. Le 3e Karmapa grandit au monastère de Tsourphou, où il reçut les instructions des traditions Kagyu et Nyingma, de grands maîtres comme Trophu Künden Sherab, Nyenre Gendün Bum et d'autres. Il fut connu comme un des plus grands maîtres de son époque et eut un grand nombre de disciples. Il fit une retraite spirituelle sur les versants de l'Everest et reçu l'ordination complète, puis compléta ses études dans un important siège d'enseignement Kadampa.

Par des visions, il aurait reçu les enseignements de la "roue du temps" (Kalachakra), et il introduisit un système réformé d'astronomie tibétaine nommé « système Tsurphu » (tibétain : Tsur-tsi) toujours utilisé par l'école Karma Kagyu pour l'établissement du calendrier tibétain. Il étudia et maîtrisa la médecine tibétaine. Sa maîtrise des enseignements Nyingma de Vimalamitra, combinée au Mahamoudra kagyu, équivalent du Dzogchen Nyingma, devinrent unifiés. À la fin de ses études, il avait appris et maîtrisé quasiment l'ensemble des enseignements bouddhistes apportés de l'Inde par les maîtres des deux périodes de l'introduction du bouddhisme au Tibet. À la lumière de cette vaste connaissance, il composa de nombreux textes significatifs, dont le plus célèbre est "la profonde signification intérieure" (zab mo nang don), qui met l'accent sur l'essence véritable du Vajrayana.

Il visita la Chine et y aurait intronisé le nouvel EmpereurToghon Temur, son disciple. Il retourna au Tibet pour rapporter de Samye un élixir de longue vie pour l'Empereur, qui vécut plus longtemps que les autres Empereurs de Chine mongols. Le 3e Karmapa établit de nombreux monastères au Tibet et en Chine. Il mourut à l'âge de 56 ans en Chine et serait apparu en image sur la Lune la nuit de son trépas.

Il avait transmis ses connaissances à Yungtön Dorjé Pal qui devint son héritier spirituel et l'un des maillons du Rosaire d'Or.


(source: Wikipedia)