2ème Dalaï Lama

2ème Dalaï Lama

Texte Disponible:

Poème


Biographie

Gendun Gyatso Palzangpo ("Océan Sublimement Glorieux des Aspirants à la Spiritualité", translittération Wylie : Dge-'dun Rgya-mtsho), né Yonten Phuntsok (1475 – 1541), était le second Dalaï Lama.

Il est né près de Shigatse à Tanak, dans la région Tsang du Tibet central. Son père, Kunga Gyaltsen (1432–1481) (translittération Wylie: kun dga' rgyal mtshan), était un ngakpa (pratiquant tantrique marié) de la lignée Nyingma, et un maître Nyingma tantrique réputé. Sa mère était Machik Kunga Pemo. Ils étaient une famille de fermiers

La légende dit que peu après avoir appris à parler, il dit à ses parents que son nom était Pema Dorje, le nom de naissance de Gendun Drup (1391-1474) et que son père était Lobsang Drakpa, qui était le nom d'ordination de Tsongkapa. À 4 ans, il aurait dit à ses parents qu'il voulait aller vivre avec les moines au monastère de Tashilhumpo (près de Shigatse et fondé en 1447 par Gendun Drup).

Il a été proclamé la réincarnation de Gendun Drup com, selon certains à quatre ans, selon d'autres à huit.

Il a reçu ses voeux de novice de Panchen Lungrig Gyatso en 1486 à l'âge de dix ans, et ses voeux de moine ordonné de Ghoje Choekyi Gyaltsen qui lui a donné son nom d'ordination de Gedun Gyatso. À l'âge de onze ans, il fut intronisé comme la réincarnation de Gendun Drubpa au monastère Tashilhunpo.

Il resta à Tashilhunpo jusqu'à ce qu'il ait seize ou dix-sept ans mais alors, en raison de "certaines controverses ou jalousies", il a du quitter le monastère et alla à Lhasa pour étudier au monastère Drepung.

Lorsqu'il eut 17 ans, les prêtres le trouvèrent alors qu'ils étaient à la recherche de l'incarnation du Dalaï lama précédent. Apparemment, il aurait dit alors aux prêtres qu'il les attendait.

Il fut un savant renommé et compositeur de poésies spirituelles, et voyagea beaucoup pour étendre l'influence des Gelugpa. Il est devenu abbé de plus grand monastère Gelugpa, Drepung, qui depuis lors fut associé de prés aux Dalaï Lamas. Selon Sumpa Khenpo, le grand savant Gelug, il a aussi étudié des pratiques Nyingma-pa.

Il est dit que Palden Lhamo, l'esprit féminin guardien du lac sacré Lhamo La-tso avait promis au premier Dalaï Lama dans une de ses vision qu' "elle devrait protéger la lignée des réincarnations des Dalaï Lamas." Depuis le temps de Gendun Gyatso qui a formalisé le système, les moines ont été au lac pour chercher des conseils afin de choisir la prochaine réincarnation par des visions en méditant là-bas. On dit que Gendun Gyatso a été le troisième à découvrir la qualité sacrée du lac Lhamoi Latso.

En 1509, il alla au Tibet du Sud et fonda le monastère de Chokorgyel (Chokhor-gyal) près du lac Lhamo La-tso, à environ 115 kilomètres ou nord-est de Tsetang et à une altitude de 4500 mètres, alors que le lac est lui à une altitude d'environ 5000 mètres.

Gedun Gyatso est devenu abbé de Tashilhunpo en 1512 à l'âge de trente-six ans. En 1517 il est devenu abbé du monastère Drepung (les deux monastères ont été fondés par Pema Dordje/Gendun Drup) et il a ravivé le 'Grand Festival de Prières' ou Monlam Chenmo en 1518, présidant la célébration avec des moines des trois grands monastères Gelug de Sera, Drepung et Ganden (Ganden était le monastère original de l'ordre Geluk, fondé par Je Tsongkhapa en 1409). Il est alors devenu abbé du monastère Sera en 1525. Sera a été fondé en 1419 par Jamchen Chojey (Sakya Yeshe), un disciple de Tsong Khapa.

Gedun Gyatso est mort en profonde méditation à l'âge de 67 ans en 1542.


(source: Wikipedia)