Les cinq agrégats

Tchenrezi

Les formes

L'infinie variété des formes est le résultat
De la conjonction éphémère de nombreuses conditions,
Et l'analyse montre qu'aucune d'elles n'existe de façon substantielle.
C'est parce que je crois à la solidité de mon apparence physique
Et des phénomènes extérieurs que je suis enchaîné
Et que tel un aimant, j'attire la souffrance vers moi.
C'est parce que je crois au "moi" et pense à "mon corps",
"Mon bonheur", "ma peine",
Que la douleur physique m'affecte,
Et que je ne ressens pas la souffrance des autres.


Conscient que, visible mais vide,
N'étant autre que le déploiement de ta sagesse,
Mon corps est divin, je suis Tchenrézi.
L'agrégat des formes ressemble au ciel vide,
Et la conscience éveillée de cette vacuité, c'est toi, Tchenrézi.
Dans le corps apparent et vide de la déité,
Je récite Om Mani Padmé Hung.


Les sensations

Les sensations que j'éprouve, agréables ou désagréables,
Prenant forme avec le concours des organes des sens
Et de leurs consciences correspondantes,
Sont comme un lasso qui rattache l'esprit à son objet.
Bien qu'elles m'apparaissent comme très concrètes,
Elles se révèlent à l'examen dénuées de toute réalité.


Connaître la véritable nature de l'agrégat des sensations,
C'est Tchenrézi:
Dans la connaissance directe de l'égale saveur,
Je récite Om Mani Padmé Hung.


Les évaluations mentales

L'esprit ne cesse d'évaluer ce qui se présente à lui et de penser:
"Ceci peut me faire du bien, cela peut me faire du mal."
Les jugements que je porte proviennent
De ma perception égocentrique du monde,
Et mon esprit s'attache à ce jugement
Comme à quelque chose de réel et concret.
C'est à cause d'une telle habitude
Que je ressens un désir insatiable pour tout objet de plaisir
Et une aversion envers les sources de douleur.
Reconnaître la vacuité de l'agrégat des évaluations mentales
Et embrasser tous les êtres dans la compassion, c'est Tchenrézi:
Dans la compassion sans concepts,
Je récite Om Mani Padmé Hung.


Les impulsions

Les impulsions sont les forces qui me font agir
Selon mes sentiments de désir et d'aversion,
Formant les actes qui me font tourner dans le samsara.


Reconnaître dans l'agrégat des impulsions
La vacuité et les multiples facettes de la sagesse, c'est Tchenrézi:
Dans la saveur unique de l'activité altruiste,
Je récite Om Mani Padmé Hung.


La conscience

La conscience est l'esprit ordinaire sous l'emprise de l'illusion.
Alimentée par la croyance en la réalité des agrégats,
Elle engendre sans cesse les actes
Qui me maintiennent dans la confusion.
Pourtant, elle n'est jamais venue à l'existence,
Et ne peut donc ni continuer ni cesser d'exister.
En reconnaissant qu'elle est vide par nature,
Le cercle de l'illusion se brise.


Comprendre directement que l'esprit est la vacuité primordiale,
C'est Tchenrézi, le sublime Océan des Vainqueurs.
Dans la luminosité naturelle de l'esprit,
Je récite Om Mani Padmé Hung.