Majjhima Nikâya 016
Cetokhila Sutta
Les régions sauvages du coeur

(Télécharger le PDF)


1. Voici ce que j'ai entendu. En une occasion, le Bienheureux se trouvait à Sâvatthî dans le Bosquet de Jeta, dans le parc d'Anâthapindika. Là il s'adressa aux bhikkhus ainsi: « Bhikkhus » - « Vénérable, » répondirent-ils. Le Bienheureux dit ceci:


2. « Bhikkhus, qu'un bhikkhu qui n'a pas abandonné cinq régions sauvages du coeur et n'a pas rompu cinq chaînes du coeur vienne à grandir, croître, et s'accomplir dans ce Dhamma et Discipline – ceci est impossible.


3. « Quelles sont, bhikkhus, les cinq régions sauvages du coeur qu'il n'a pas abandonnées? Ici un bhikkhu qui doute, est incertain, indécis, et hésitant à propos du Maître, et par conséquent son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la première région sauvage du coeur qu'il n'a pas abandonnée.


4. « Ou bien, un bhikkhu doute, est incertain, indécis, et hésitant à propos du Dhamma, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la deuxième région sauvage du coeur qu'il n'a pas abandonnée.


5. « Ou bien, un bhikkhu doute, est incertain, indécis, et hésitant à propos de la Sangha, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la troisième région sauvage du coeur qu'il n'a pas abandonnée.


6. « Ou bien, un bhikkhu doute, est incertain, indécis, et hésitant à propos de l'entraînement, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la quatrième région sauvage du coeur qu'il n'a pas abandonnée.


7. « Ou bien, un bhikkhu est en colère et mécontent avec ses compagnons dans la sainte vie, plein de ressentiment et dur envers eux, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la cinquième région sauvage du coeur qu'il n'a pas abandonnée.
«Ce sont les cinq régions sauvages du coeur qu'il n'a pas abandonnées.


8. « Quelles sont, bhikkhus, les cinq chaînes du coeur qu'il n'a pas rompues? Ici un bhikkhu qui n'est pas libre de l'envie, du désir, de l'affection, de la soif, de la fièvre, et l'attachement pour les plaisirs sensuels, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la première chaîne du coeur qu'il n'a pas rompue.


9. « Ou bien, un bhikkhu n'est pas libre de l'envie, du désir, de l'affection, de la soif, de la fièvre, et de l'attachement pour le corps, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la deuxième chaîne du coeur qu'il n'a pas rompue.


10. « Ou bien, un bhikkhu n'est pas libre de l'envie, du désir, de l'affection, de la soif, de la fièvre, et de l'attachement pour la forme, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la troisième chaîne du coeur qu'il n'a pas rompue.


11. « Ou bien, un bhikkhu mange autant qu'il le veut jusqu'à ce que son ventre soit plein et donne libre cours aux plaisirs du sommeil, du prélassement, et de la somnolence, et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la quatrième chaîne du coeur qu'il n'a pas rompue.


12. « Ou bien, un bhikkhu vit la sainte vie en espérant obtenir une condition divine ainsi: 'Par cette vertu ou observance ou ascétisme ou sainte vie, je deviendrai un dieu majeur ou un dieu mineur,' et ainsi son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit ne s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la cinquième chaîne du coeur qu'il n'a pas rompue.
«Ce sont les cinq chaînes du coeur qu'il n'a pas rompues.


13. « Bhikkhus, qu'un bhikkhu qui n'a pas abandonné ces cinq régions sauvages du coeur et n'a pas rompu ces cinq chaînes du coeur vienne à grandir, croître, et s'accomplir dans ce Dhamma et cette Discipline – ceci est impossible.


14. « Bhikkhus, qu'un bhikkhu qui a abandonné cinq régions sauvages du coeur et rompu cinq chaînes du coeur vienne à grandir, croître, et s'accomplir dans ce Dhamma et cette Discipline – ceci est possible.


15. « Quelles sont, bhikkhus, les cinq régions sauvages du coeur qu'il a abandonnées? Ici un bhikkhu qui ne doute pas, n'est pas incertain, indécis, et hésitant à propos du Maître, et par conséquent son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la première région sauvage du coeur qu'il a abandonnée.


16. « Ou bien, un bhikkhu ne doute pas, n'est pas incertain, indécis, et hésitant à propos du Dhamma, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la deuxième région sauvage du coeur qu'il a abandonnée.


17. « Ou bien, un bhikkhu ne doute pas, n'est pas incertain, indécis, et hésitant à propos de la Sangha, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la troisième région sauvage du coeur qu'il a abandonnée.


18. « Ou bien, un bhikkhu ne doute pas, n'est pas incertain, indécis, et hésitant à propos de l'entraînement, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la quatrième région sauvage du coeur qu'il a abandonnée.


19. « Ou bien, un bhikkhu n'est pas en colère et mécontent avec ses compagnons dans la sainte vie, n'est pas plein de ressentiment et dur envers eux, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline pas vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la cinquième région sauvage du coeur qu'il a abandonnée.
«Ce sont les cinq régions sauvages du coeur qu'il a abandonnées.


20. « Quelles sont, bhikkhus, les cinq chaînes du coeur qu'il a rompues? Ici un bhikkhu qui est libre de l'envie, du désir, de l'affection, de la soif, de la fièvre, et de l'attachement pour les plaisirs sensuels, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la première chaîne du coeur qu'il a rompue.


21. « Ou bien, un bhikkhu est libre de l'envie, du désir, de l'affection, de la soif, de la fièvre, et de l'attachement pour le corps, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la deuxième chaîne du coeur qu'il a rompue.


22. « Ou bien, un bhikkhu est libre de l'envie, du désir, de l'affection, de la soif, de la fièvre, et de l'attachement pour la forme, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la troisième chaîne du coeur qu'il a rompue.


23. « Ou bien, un bhikkhu ne mange pas autant qu'il le veut jusqu'à ce que son ventre soit plein et ne donne pas libre cours aux plaisirs du sommeil, du prélassement, et de la somnolence, et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la quatrième chaîne du coeur qu'il a rompue.


24. « Ou bien, un bhikkhu ne vit pas la sainte vie en espérant obtenir une condition divine ainsi: 'Par cette vertu ou observance ou ascétisme ou sainte vie, je deviendrai un dieu majeur ou un dieu mineur,' et ainsi son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort. Comme son esprit s'incline vers l'ardeur, la dévotion, la persévérance, et l'effort, ceci est la cinquième chaîne du coeur qu'il a rompue.
«Ce sont les cinq chaînes du coeur qu'il a rompues.


25. « Bhikkhus, qu'un bhikkhu qui a abandonné ces cinq régions sauvages du coeur et rompu ces cinq chaînes du coeur vienne à grandir, croître, et s'accomplir dans ce Dhamma et cette Discipline – ceci est possible.


26. « Il développe la base du pouvoir spirituel consistant en la concentration due au zèle et aux efforts déterminés; il développe la base du pouvoir spirituel consistant en la concentration due à l'énergie et aux efforts déterminés; il développe la base du pouvoir spirituel consistant en la concentration due à la pureté de l'esprit et aux efforts déterminés; il développe la base du pouvoir spirituel consistant en la concentration due à l'investigation et aux efforts déterminés. Et l'enthousiasme est la cinquième.


27. « Un bhikkhu qui possède ainsi les quinze facteurs, y compris l'enthousiasme, est capable de s'échapper, capable de s'éveiller, capable d'atteindre l'ultime sécurité de l'esclavage.
« Supposons qu'une poule ait couvé, incubé et se soit occupé convenablement de huit, dix, ou douze oeufs. Même si elle ne souhaitait pas: 'Oh, que mes poussins percent leur coquille avec la pointe de leurs griffes et de leur bec et éclosent sains et saufs!', les poussins seraient pourtant capables de percer leur coquille avec la pointe de leurs griffes ou de leur bec et d'éclore sains et saufs. De même, un bhikkhu qui possède ainsi les quinze facteurs, y compris l'enthousiasme, est capable de s'échapper, capable de s'éveiller, capable d'atteindre l'ultime sécurité de l'esclavage. »


Ainsi parla le Bienheureux. Les bhikkhus furent satisfaits des paroles du Bienheureux et s'en réjouirent.


Vous êtes libres de copier, distribuer et transmettre ce texte sous les conditions suivantes : qu'il soit exclusivement utilisé à but non commercial, qu'il ne soit pas modifié sans permission, que les redistributions se fassent sous les mêmes conditions d'utilisations, et que soit inclus ceci :

Traduit par Pháp Thân, d'après 'The middle lenght discourses of the Buddha : a new translation of the Majjhima Nikâya / original translation by Bhikkhu Ñânamoli ; translation edited and revised by Bhikkhu Bodhi' avec l'aimable permission de Wisdom Publications and Bhikkhu Bodhi.