Majjhima Nikâya 015
Anumâna Sutta
Évaluation

(Télécharger le PDF)


1. Voici ce que j'ai entendu. En une occasion, le vénérable Mahâ Moggallâna vivait dans le pays de Bhagga à Sumsumâragira dans le bosquet de Bhesakalâ, dans le Parc des cerfs. Alors il s'adressa aux bhikkhus ainsi: « Amis, bhikkhus. » - « Ami, » répondirent-ils. Le vénérable Mahâ Moggallâna dit ceci:


2. « Amis, même si un bhikkhu dit ceci: 'Que le Vénérable m'instruise, j'ai besoin d'être instruit par le Vénérable,' s'il est difficile à instruire et possède les traits qui le rendent difficile à instruire, s'il est impatient et ne prend pas les instructions correctement, alors ses compagnons dans la sainte vie penseront qu'il ne devrait pas être instruit ou conseillé, ils penseront qu'il est une personne à qui l'on ne peut pas faire confiance.


3. « Quels traits le rendent difficile à instruire?
(1) Ici un bhikkhu qui a des désirs malsains et qui est dominé par les désirs malsains; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(2) Ou alors, un bhikkhu se loue et dénigre les autres; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(3) Ou alors, un bhikkhu est en colère et est submergé par la colère; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(4) Ou alors, un bhikkhu est en colère, et plein de ressentiment à cause de la colère; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(5) Ou alors, un bhikkhu est en colère, et obstiné à cause de la colère; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(6) Ou alors, un bhikkhu est en colère, et il prononce des mots débordants de colères; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(7) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il résiste à la réprimande; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(8) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il dénigre la réprimande; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(9) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il réprouve la réprimande; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(10) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il se dérobe, parle intérieurement, et montre de la colère, de la haine, et de l'amertume; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(11) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il échoue à justifier sa conduite; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(12) Ou alors, un bhikkhu est dédaigneux et insolent; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(13) Ou alors, un bhikkhu est envieux et avare; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(14) Ou alors, un bhikkhu est frauduleux et trompeur; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(15) Ou alors, un bhikkhu est obstiné et arrogant; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
(16) Ou alors, un bhikkhu adhère à ses propres vues, s'accroche à elles avec ténacité, et y renonce avec difficulté; ceci est un trait qui le rend difficile à instruire.
« Amis, ce sont les traits qui le rend difficile à instruire.


4. « Amis, même si un bhikkhu ne dis pas ceci: 'Que le Vénérable m'instruise, j'ai besoin d'être instruit par le Vénérable,' s'il est facile à instruire et possède les traits qui le rendent facile à instruire, s'il est patient et prend les instructions correctement, alors ses compagnons dans la sainte vie penseront qu'il devrait être instruit ou conseillé, ils penseront qu'il est une personne à qui l'on peut faire confiance.


5. « Quels traits le rendent facile à instruire?
(1) Ici un bhikkhu qui n'a pas de désirs malsains et qui n'est pas dominé par les désirs malsains; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(2) Ou alors, un bhikkhu ne se loue pas et ne dénigre pas les autres; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(3) Ou alors, un bhikkhu n'est pas en colère et n'autorise pas la colère à le submerger; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(4) Ou alors, un bhikkhu n'est pas en colère ou plein de ressentiment à cause de la colère; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(5) Ou alors, un bhikkhu n'est pas en colère ou obstiné à cause de la colère; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(6) Ou alors, un bhikkhu n'est pas en colère, et il ne prononce pas des mots débordants de colère; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(7) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il ne résiste pas à la réprimande; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(8) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il ne dénigre pas la réprimande; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(9) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il ne réprouve pas la réprimande; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(10) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il ne se dérobe pas, ne parle pas intérieurement, et ne montre pas de la colère, de la haine, et de l'amertume; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(11) Ou alors, un bhikkhu est réprimandé, et il n'échoue pas à justifier sa conduite; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(12) Ou alors, un bhikkhu n'est pas dédaigneux et insolent; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(13) Ou alors, un bhikkhu n'est pas envieux et avare; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(14) Ou alors, un bhikkhu n'est pas frauduleux et trompeur; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(15) Ou alors, un bhikkhu n'est pas obstiné et arrogant; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
(16) Ou alors, un bhikkhu n'adhère pas à ses propres vues ou ne s'accroche pas à elles avec ténacité, et il y renonce facilement; ceci est un trait qui le rend facile à instruire.
« Amis, ce sont les traits qui le rend facile à instruire.


6. « Amis, un bhikkhu doit s'évaluer de la façon suivante:
(1) 'Une personne qui a des désirs malsains et qui est dominée par les désirs malsains m'est déplaisante et désagréable. Si j'avais des désirs malsains et étais dominé par les désirs malsains, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je n'aurai pas de désirs malsains et ne serai pas dominé par les désirs malsains.'
(2) 'Une personne qui se loue et dénigre les autres m'est déplaisante et désagréable. Si je me louais et dénigrais les autres, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne me louerai pas et ne dénigrerai pas les autres.'
(3) 'Une personne qui est en colère et est submergée par la colère m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais en colère et submergé par la colère, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas en colère et n'autoriserai pas la colère à me submerger.'
(4) 'Une personne qui est en colère et pleine de ressentiment à cause de la colère m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais en colère et plein de ressentiment à cause de la colère, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas en colère et plein de ressentiment à cause de la colère.'
(5) 'Une personne qui est en colère et obstinée à cause de la colère m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais en colère et obstiné à cause de la colère, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas en colère et obstiné à cause de la colère.'
(6) 'Une personne qui est en colère et prononce des mots débordants de colère m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais en colère et prononçait des mots débordants de colère, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas en colère et ne prononcerai pas des mots débordants de colère.'
(7) 'Une personne qui est réprimandée et résiste à la réprimande m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais réprimandé et résistais à la réprimande, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Lorsque je serai réprimandé, je ne résisterai pas à la réprimande.'
(8) 'Une personne qui est réprimandée et dénigre la réprimande m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais réprimandé et dénigrais à la réprimande, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Lorsque je serai réprimandé, je ne dénigrerai pas la réprimande.'
(9) 'Une personne qui est réprimandée et réprouve la réprimande m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais réprimandé et réprouvais la réprimande, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Lorsque je serai réprimandé, je ne réprouverai pas la réprimande.'
(10) 'Une personne qui est réprimandée et se dérobe, parle intérieurement, et montre de la colère, de la haine, et de l'amertume m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais réprimandé et me dérobais, parlais intérieurement, et montrais de la colère, de la haine et de l'amertume, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Lorsque je serai réprimandé, je ne me déroberai pas, ne parlerai pas intérieurement, et ne montrerai pas de colère, de la haine, et de l'amertume.
(11) 'Une personne qui est réprimandée et échoue à justifier sa conduite m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais réprimandé et échouait à justifier ma conduite, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Lorsque je serai réprimandé, je n'échouerai pas à justifier ma conduite .'
(12) 'Une personne qui est dédaigneuse et insolente m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais dédaigneux et insolent, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas dédaigneux et insolent.'
(13) 'Une personne qui est envieuse et avare m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais envieux et avare, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas envieux et avare.'
(14) 'Une personne qui est frauduleuse et trompeuse m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais frauduleux et trompeur, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas frauduleux et trompeur.'
(15) 'Une personne qui est obstinée et arrogante m'est déplaisante et désagréable. Si j'étais obstiné et arrogant, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je ne serai pas obstiné et arrogant.'
(16) 'Une personne qui adhère à ses propres vues, s'accroche à elles avec ténacité, et y renonce avec difficulté m'est déplaisante et désagréable. Si j'adhérais à mes propres vues, m'y accrochais avec ténacité, et y renonçait avec difficulté, je serais déplaisant et désagréable aux autres.' Un bhikkhu qui sait cela éveille son esprit ainsi: 'Je n'adhérerait pas à mes propres vues, ne m'accrocherai pas à elles avec ténacité, et y renoncerai facilement.'


7. « Amis, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi:
(1) 'Ai-je des désirs malsains et suis-je dominé par des désirs malsains?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'J'ai des désirs malsains, je suis dominé par les désirs malsains,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je n'ai pas de désirs malsains, je ne suis pas dominé par les désirs malsains,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(2) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Est-ce que je me loue et dénigre les autres?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je me loue et dénigre les autres,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne me loue pas et ne dénigre pas les autres,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(3) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je en colère et submergé par la colère?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis en colère et submergé par la colère ,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas en colère et n'autorise pas la colère à me submerger,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(4) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je en colère et plein de ressentiment à cause de la colère?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis en colère et plein de ressentiment à cause de la colère,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas en colère et plein de ressentiment à cause de la colère,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(5) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je en colère et obstiné à cause de la colère?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis en colère et obstiné à cause de la colère,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas en colère et obstiné à cause de la colère,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(6) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je en colère et prononcé-je des mots débordants de colère?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis en colère et prononce des mots débordants de colère,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas en colère et ne prononce pas des mots débordants de colère,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(7) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je réprimandé et résisté-je à la réprimande?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et résiste à la réprimande,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et ne résiste pas à la réprimande,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(8) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je réprimandé et dénigré-je à la réprimande?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et dénigre la réprimande,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et ne dénigre pas la réprimande,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(9) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je réprimandé et réprouvé-je à la réprimande?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et réprouve la réprimande,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et ne réprouve pas la réprimande,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(10) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je réprimandé me dérobé-je, parlé-je intérieurement et montré-je de la colère, de la haine, et de l'amertume?'' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et me dérobe, parle intérieurement et montre de la colère, de la haine, et de l'amertume,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et ne me dérobe pas, ne parle pas intérieurement et ne montre pas de la colère, de la haine, et de l'amertume,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(11) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je réprimandé et échoué-je à justifier ma conduite?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et échoue à justifier ma conduite,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis réprimandé et n'échoue pas à justifier ma conduite,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(12) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je dédaigneux et insolent?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis dédaigneux et insolent,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas dédaigneux et insolent,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(13) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je envieux et avare?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis envieux et avare,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas envieux et avare,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(14) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je frauduleux et trompeur?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis frauduleux et trompeur,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas frauduleux et trompeur,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(15) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Suis-je obstiné et arrogant?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je suis obstiné et arrogant,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je ne suis pas obstiné et arrogant,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
(16) De plus, un bhikkhu devrait se passer en revue ainsi: 'Est-ce que j'adhère à mes propres vues, m'accroche à elles avec ténacité, et y renonce avec difficulté?' Si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'J'adhère à mes propres vues, m'accroche à elles avec ténacité, et y renonce avec difficulté,' alors il devrait faire des efforts pour abandonner ces états mauvais et malsains. Mais si, lorsqu'il se passe en revue, il sait: 'Je n'adhère pas à mes propres vues, ne m'accroche pas à elles avec ténacité, et y renonce facilement,' alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.


8. « Amis, lorsqu'un bhikkhu se passe en revue ainsi, s'il voit que ces états mauvais et malsains ne sont pas tous abandonnés en lui, alors il devrait faire des efforts pour les abandonner tous. Mais si, lorsqu'il se passe en revue ainsi, il voit qu'ils sont tous abandonnés en lui, alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains.
« Tout comme une femme – ou un homme – jeune, printanière, appréciant les ornements, en regardant l'image de son propre visage dans un miroir clair et brillant ou dans une bassine d'eau claire, y voit une marque ou une tache, et fait des efforts pour l'enlever, mais ne voyant pas de marque ou de tache, se réjouit ainsi: 'C'est un bienfait pour moi qu'il soit propre'; de même lorsqu'un bhikkhu se passe en revue ainsi, s'il voit que ces états mauvais et malsains ne sont pas tous abandonnés en lui, alors il devrait faire des efforts pour les abandonner tous. Mais si, lorsqu'il se passe en revue ainsi, il voit qu'ils sont tous abandonnés en lui, alors il peut rester heureux et content, s'entraînant nuit et jour dans les états sains. »


Ainsi parla le vénérable Mahâ Moggallâna. Les bhikkhus furent satisfaits paroles du vénérable Mahâ Moggallâna et s'en réjouirent.


Vous êtes libres de copier, distribuer et transmettre ce texte sous les conditions suivantes : qu'il soit exclusivement utilisé à but non commercial, qu'il ne soit pas modifié sans permission, que les redistributions se fassent sous les mêmes conditions d'utilisations, et que soit inclus ceci :

Traduit par Pháp Thân, d'après 'The middle lenght discourses of the Buddha : a new translation of the Majjhima Nikâya / original translation by Bhikkhu Ñânamoli ; translation edited and revised by Bhikkhu Bodhi' avec l'aimable permission de Wisdom Publications and Bhikkhu Bodhi.