Chapitre Trois:
Examen des Sens

Nagarjuna - Versets du Milieu - Vacuité

(Télécharger le PDF)


Réfuter une vision existant de manière substantielle

Si la vision existait substantiellement,
Elle existerait indépendamment de tout objet de vision,
Et ne pourrait qu'être vision d'elle-même.
De plus, elle existerait avant un objet de vision,
Serait séparée de lui, et ne verrait donc aucun objet.
Comment serait-il alors logique de dire que la vision voit?


Réfuter un agent de vision existant de manière substantielle

Sans vision, il ne peut exister un agent de vision substantiel,
Car comment existerait-il un agent de vision qui ne voit pas?
Avec vision, il ne peut exister un agent de vision substantiel,
Car un tel agent substantiel doit être indépendant de la vision.


S'il n'y a pas d'agent de vision substantiel,
Comment y aurait-il vision ou objet de vision substantiels?


Mode d'existence de la vision, de son agent et de son objet

Vision, agent de vision et objet de vision
Sont donc des phénomènes interdépendants,
N'ayant aucune existence autonome,
Dépendants les uns des autres pour leur existence.


Puisque la vision et l'objet de vision n'existent pas en essence,
La conscience, le contact, la sensation, le désir,
L'attachement, l'existence, la naissance et la cessation
N'existent pas substantiellement non plus.


Application du raisonnement aux autres facultés

De même que pour la vision, on réfute que l'audition,
L'odorat, le goût, le toucher, l'esprit,
L'agent d'audition, le son, l'agent de l'odorat, l'odeur,
L'agent du goût, la saveur, l'agent du toucher, l'objet du toucher,
L'agent de l'esprit et l'objet de l'esprit
Puissent exister de manière substantielle.