Chapitre Vingt-et-un:
Examen de la Production et de la Cessation

Nagarjuna - Versets du Milieu - Vacuité

(Télécharger le PDF)


Réfuter une nature propre de la production et de la cessation

Les réfuter en analysant si elles sont simultanées ou non

La cessation n'existe pas sans ou avec la production.
La production n'existe pas sans ou avec la cessation.


Comment pourrait-il y avoir cessation sans production?
Comment pourrait-il y avoir mort sans naissance?
Il n'existe donc pas de cessation sans production.


Comment la cessation et la production
Pourraient-elles être simultanées?
La mort et la naissance ne sont pas simultanées.


Comment pourrait-il y avoir production sans cessation,
Puisque tout est impermanent?


Comment la production et la cessation
Pourraient-elles être simultanées?
La naissance et la mort ne sont pas simultanées.


Puisqu'une production et une cessation en soi
Ne peuvent exister ni ensemble ni séparément,
Comment pourraient-elles être établies réellement?


Les réfuter pour une chose qui cesse ou qui ne cesse pas

La production ou la cessation de ce qui cesse est irrationnelle,
Car ce qui cesse n'existe pas en soi,
Et ne peut donc ni être produit, ni cesser en soi.
La production en soi de ce qui ne cesse pas est irrationnelle,
Car il n'existe aucun phénomène qui ne cesse pas.
La destruction en soi de ce qui ne cesse pas est irrationnelle,
Car il n'existe aucun phénomène qui ne cesse pas,
Et parce que ce qui ne cesse pas ne peut être détruit.


Les réfuter en analysant leur dépendance

Il n'y a pas de production ou de cessation sans quelque chose.
Sans production et cessation, les choses n'existent pas:
Production, cessation, et choses
Ne sont pas indépendantes les unes des autres.


Les réfuter pour un support vide ou non vide

Ce qui est vide de nature propre ne peut pas
Être réellement produit ou détruit.
Ce qui n'est pas vide de nature propre non plus.


Les réfuter en analysant leur identité ou altérité

La production et la cessation ne peuvent pas être identiques,
Puisqu'elles sont contradictoires.
Elles ne peuvent pas non plus être réellement différentes,
Car elles seraient alors indépendantes l'une de l'autre.


C'est par confusion que l'on conçoit
Une production et une cessation existant réellement.


Réfuter une production par autre chose, rien ou soi-même

Une entité n'est produite ni par autre chose ni par rien.
Ce qui n'est rien n'est produit ni par quelque chose ni par rien.


Une entité n'est produite ni par elle-même, ni par autre chose,
Ni par les deux à la fois: comment pourrait-elle alors produite?


Erreurs de permanence et d'anéantissement

Thèse

Si l'on croit à l'existence des entités,
Alors on adopte des vues de permanence et d'anéantissement,
Car les entités sont à la fois permanentes,
En raison de leur statut d'entité, et impermanentes,
Puisque tout est impermanent.


Objection

"Croire en l'existence des entités
N'entraîne pas l'anéantissement et la permanence:
L'existence est une série de productions et de cessations
De causes et d'effets."


Réponse

En admettant une série existentielle

Si l'existence était une une série de causes et d'effets
Qui apparaissent et disparaissent,
Alors la cause serait anéantie, mais qu'une chose
Existant en soi vienne à ne plus être est irrationnel.


Réfuter une nature propre de la série existentielle

Lorsque un état précédant un nouvel état d'une série a cessé,
L'existence d'un nouvel état est illogique.
Mais s'il ne cesse pas,
L'existence d'un nouvel état est également illogique.


Si l'état précédant un nouvel état est en train de cesser
Pendant que le nouvel est en train de se produire,
Alors ces deux états seraient simultanés et distincts,
Sans relation entre eux.


Puisqu'un nouvel état d'une série ne peut réellement exister,
Que l'état précédent ait cessé, qu'il n'ait pas cessé,
Ou qu'il soit en cours de cessation, une série d'existence
Ne peut réellement exister dans les trois temps:
Comment pourrait-il alors y avoir une série d'existence réelle?