Chapitre Treize:
Examen des phénomènes composés

Nagarjuna - Versets du Milieu - Vacuité

(Télécharger le PDF)


Les phénomènes composés sont irréels

Tout ce qui est trompeur est irréel.
Les phénomènes composés sont trompeurs,
Et sont donc irréels.


"Si ce qui est trompeur est irréel, comment serait-ce trompeur?"
Les phénomènes composés sont trompeurs
Dans le sens qu'ils n'ont aucune essence, qu'ils sont vacuité.


Réfuter une nature propre à ce qui se transforme

Tous les phénomènes sont sans essence,
Puisqu'ils se transforment en autres choses.


"Les choses se transformant ont une essence:
Elles ont la vacuité pour nature.
Si les choses n'avaient pas d'essence,
Qu'est-ce qui se transformerait?"


Si les choses avaient une essence,
Comment pourraient-elles se transformer?


Une chose existant par elle-même ne se transforme pas;
Une chose qui est déjà autre ne se transforme pas non plus,
De même qu'un homme jeune existant en essence ne devient pas
Un homme vieux puisqu'il demeure dans l'état de jeunesse,
Et qu'un homme vieux, étant déjà vieux, n'a pas à le devenir.


Si une chose se transformait en une autre
Tout en gardant son essence,
Alors le lait serait du beurre, et le beurre serait du lait;
L'homme jeune serait l'homme vieux,
Et l'homme vieux serait l'homme jeune.


Si une chose se transformait en une autre
En perdant son ancienne essence,
Le lait, en perdant son essence, deviendrait du beurre,
Et n'importe quelle substance autre que le lait
Pourrait se transformer en beurre.


Réfuter la nature propre de la vacuité

S'il y avait quoi qui puisse exister en essence,
Alors la vacuité pourrait aussi exister en essence,
Mais puisqu'il n'y a rien qui existe réellement,
Comme la vacuité pourrait-elle exister réellement?


La vacuité est l'apaisement de toutes les vues,
Mais celui qui fait de la vacuité une vue est incurable.