Chapitre Deux:
Examen du Mouvement

Nagarjuna - Versets du Milieu - Vacuité

(Télécharger le PDF)


Réfutation de l'existence d'un mouvement substantiel

Réfutation par rapport aux trois trajets

Ce qui était en mouvement n'est plus en mouvement;
Ce qui n'est pas encore en mouvement n'est pas en mouvement;
En dehors du mouvement accompli et non encore accompli,
On ne peut trouver aucun mouvement.


«Quand il y a changement, il y a mouvement.
Puisqu'il y a changement dans ce qui est en mouvement,
Et pas dans ce qui a été ou ce qui sera en mouvement,
Le mouvement est une propriété de l'agent en mouvement.»


Mais le mouvement est-il séparable de l'agent de mouvement?
Mouvement et agent en mouvement
Peuvent ils exister l'un sans l'autre?


Pour qui le mouvement est une propriété substantielle,
Séparée de l'agent en mouvement,
Il en découle l'existence d'un agent en mouvement
Sans mouvement, ce qui est irrationnel.


Si le mouvement appartenait à l'agent en mouvement,
Alors il y aurait deux mouvements:
Un pour l'agent en mouvement et un pour le mouvement.


Et s'il y avait deux mouvements,
Il y aurait deux agents en mouvement,
Puisque sans agent il ne peut y avoir mouvement.
En analysant ainsi le mouvement d'un seul agent en mouvement,
On se retrouve avec deux agents en mouvement,
Ce qui est irrationnel.


Réfutation par l'analyse du début et de la fin du mouvement

Le mouvement ne débute pas dans le mouvement déjà accompli,
Ni dans le mouvement non encore accompli,
Mais il ne commence pas non plus dans le mouvement en cours.
Alors, où donc commencerait un mouvement substantiel?


S'il y a mouvement, il doit commencer quelque part,
Mais avant le début du mouvement,
Il n'existe aucun mouvement en cours,
En train de s'accomplir, ou non-encore accompli,
Où le mouvement pourrait commencer.


De même, le mouvement ne s'arrête pas
Dans le mouvement déjà arrêté, qui ne s'est pas encore arrêté.
Ou dans le mouvement en cours.


Puisque le début ou la cessation du mouvement
N'est perçu d'aucune manière,
Comment peut-on établir substantiellement
Un mouvement accompli, inaccompli ou en cours?


Réfutation de l'existence d'un agent en mouvement substantiel

Comment pourrait-on imputer un mouvement substantiel
A un agent de mouvement séparé de lui,
Puisqu'il ne peut exister un agent en mouvement
Qui ne soit pas en mouvement?


Un agent en mouvement n'accomplit pas
Un mouvement substantiel par lequel il reçoit son nom,
Car avant le mouvement, cet agent en mouvement n'existe pas.


Un agent en mouvement n'accomplit pas
Un mouvement substantiel autre
Que celui par lequel il reçoit son nom,
Car deux mouvements sont illogiques
Pour un seul agent en mouvement.


Analyse d'une identité ou altérité du mouvement et de l'agent en mouvement

Si l'on considère le mouvement
Et l'agent en mouvement comme des entités réelles,
Alors le mouvement et l'agent en mouvement
Ne peuvent être ni identiques, ni différents.


Si le mouvement et l'agent de mouvement étaient identiques,
Alors l'agent et l'action ne feraient qu'un,
Et on ne pourrait parler ni d'agent, ni d'action.


Si le mouvement et l'agent de mouvement étaient distincts,
On aurait un agent en mouvement sans mouvement,
Et un mouvement sans agent en mouvement,
Ce qui n'est pas concevable.


Lorsque deux entités
Ne peuvent être établies ni comme identiques,
Ni comme différentes,
Quelle existence réelle pourrait-on leur attribuer?


Conclusion

Un agent en mouvement réel n'effectue pas un mouvement réel,
Qu'il soit accompli, inaccompli, ou en cours.


Sans agent en mouvement, pas de mouvement;
Sans mouvement, pas d'agent en mouvement.
L'un et l'autre sont interdépendants,
Et n'ont donc aucune existence indépendante, substantielle.