La tasse à thé

Papillon sur fleur

Le Maître Zen Sukehito disait souvent ceci aux novices:


"Rien ne dure, toute chose vient et va, tout disparaît un jour dans le vide infini..."


Et Sukehito possédait une tasse à thé, très précieuse et très ancienne, qui lui venait de sa famille, et à laquelle il était attaché.


Un jour, Ikkyu, alors novice de treize ans, en balayant la pièce du maître, cassa accidentellement la tasse.
Il réfléchit toute la journée, et le soir, après zazen, alla trouver Sukehito:


"Maître, dit-il, je voudrais vous poser une question qui me tourmente.
- Parle, Ikkyu, je t'en prie.
- Maître, pourquoi devons-nous mourir?
- Mais, Ikkyu, ne m'as-tu pas entendu répéter cent fois:
"Rien ne dure, toute chose va et vient, tout disparaît un jour dans le vide infini...?"
- Oui, maître, dit Ikkyu en sortant très vite les morceaux cassés de sa poche, c'est justement ce qui est arrivé à votre tasse à thé!"